Rechercher

Fourbure, shiatsu et naturopathie

Article écrit en collaboration avec Horse Remedy pour le Conseil Naturo


La fourbure est une congestion des pieds du cheval, extrêmement douloureuse. Le système sanguin dans le pied est perturbé, les structures se dégradent et l'état général du cheval est généralement alarmant.

Les signaux classiques d'alerte sont : un cheval qui se déplace moins, une sensibilité soudaine des pieds, une difficulté à tourner, un report du poids vers l'arrière, un pouls digité, une chaleur dans les pieds, une transpiration anormale, une perte d'appétit, apparition de sang dans la ligne blanche, ...


Difficile de résumer simplement une pathologie si complexe, car elle peut avoir plusieurs causes :

  • Les causes alimentaires (ex. la surcharge pondérale). On peut se concentrer sur les méridiens Gros Intestin, Estomac et Intestin grêle afin de soutenir la digestion. Conseil Naturo : Revoir l’alimentation en privilégiant le foin et écartant les céréales. Gestion de l’herbe sans mise au vert ou à l’aide d’un panier. Lors d’une mise au régime, ne pas oublier de supplémenter en protéines et minéraux afin que les réactions métaboliques puissent continuer à se faire. L’iode, notamment contenu dans les algues marines, permet d’augmenter le métabolisme grâce à son action sur la thyroïde (aide à la synthèse de T3/T4).

  • Les causes endocriniennes (Cushing et SME) -> il existe deux hormones de réguler la glycémie, l'insuline et le glucagon, qui sont secrétées par le pancréas. Ces maladies étant complexes et les symptomatiques très individuelles, mieux vaut discuter longuement avec son vétérinaire et son praticien. En général, on travaille sur Rate/Pancréas, Foie et Rein. Conseil Naturo : Le cushing doit être stabilisé le plus vite possible soit de manière allopathique ou par phytothérapie. Pour le SME, le curcuma, ainsi que le gymnema sylvestri peuvent aider à diminuer le taux de glucose dans le sang. L’importance d’une flore intestinale équilibrée pour les problèmes de fourbure n’est plus à démontrer: Il sera opportun que ces chevaux soient mis sous probiotiques une bonne partie de l’année.

  • Les causes mécaniques, il sera intéressant de cibler les méridiens de la zone concernée + les points de myorelaxations et analgésiques. Le méridien Vésicule biliaire va soutenir le système tendineux et musculaire. Conseil Naturo : pas vraiment d'application.

  • Infection, empoisonnement et intoxication : moisissures dans le foin, corticoïdes sur un système affaibli, pesticides, empoisonnement, post partum qui se passe mal. Tout le système d'émonctoires devra être vérifié -> Gros intestin, Rein, Foie entre autres, afin d'aider le cheval à éliminer. Conseil Naturo : Pour détoxifier un maximum le corps sans surcharger le travail du foie, le charbon de bois ou l'argile verte peuvent être deux pistes intéressantes. En effet la détoxification se fera de manière « mécanique » et non métabolique, sans stimuler le foie qui aura déjà du travail. Si cela n’est pas suffisant, une cure de 3 semaines d’artichaut ou de chardon marie peut être envisagée afin de soutenir cet organe.

  • Maladie : Lyme, Lepto, ... comme pour le cushing ou les SME, selon l'individu les symptômes peuvent varier très fort. L'idéal est probablement de surveiller le système immunitaire pour aider le cheva à se défendre. Conseil Naturo : Mise sous probiotiques car 70% du système immunitaire se fait au niveau de la flore intestinale. Booster 2 fois par an le système immunitaire avec une cure de 3 semaines d’échinacea.

Globalement, on se retrouve avec des douleurs inflammatoires, chaudes et stagnantes. On va chercher à refroidir et disperser avec des mouvements rapides et légers. En crise, on évite les étirements qui seront simplement trop douloureux pour le cheval. On travaille majoritairement sur le méridien Rate/Pancréas qui est associé au sang et à la stagnation. Il sera donc réactif dans tout problème circulatoire, d’autant plus s’il est associé aux membres.


Il faut penser à masser le cheval, car cela va relancer la circulation sanguine et lymphatique. Le massage des muscles de l'antérieur, du dos et de l'arrière main va soulager le cheval car les positions antalgiques auront impactées tout son corps. Tous les systèmes seront affectés: le système digestif parce que le cheval est souvent mis à la diète et se déplace moins, le système tendineux/osseux si la phalange bascule, le système urinaire qui doit gérer les toxines, ...


Attention, on ne fait pas de shiatsu sur un cheval épuisé, fiévreux ou en choc toxique !!!


Astuce d'Angélique Descarpentry : l'herbe est généralement moins riche en sucre tard dans la nuit/tôt le matin. Utile pour garder une éventuelle mise à l'herbe en diminuant le taux de sucre ingéré par le cheval.


Conseil Naturo : En cas de crise de fourbure : la reine des Prés est l’aspirine naturelle et va donc fluidifier le sang, facilitant ainsi le retour veineux et apportera un léger confort contre la douleur. L’alternance du froid (jet de douche/poche de glace) et de massage avec de l'huile essentielle de gaulthérie couchée peut aider le cheval.

Si le cheval a une fourbure chronique : En travail de fond -> probiotiques à l’année. Au printemps une cure de 3 semaines de pissenlit et une cure de vinaigre de cidre deux fois par an, car ils a de nombreuses propriétés très utiles pour nos fourbus.